Izax The Destroyer

Le combat continue, les braves sont toujours là et combattent pour sauver la veuve et l’orphelin (oui parce que beaucoup sont morts alors forcément c’est une histoire triste).

Le dernier Boss, Izax, de l’opération Dieux nés des machines a donc été relâchés hier et le Kraken s’est rué dessus en raid 16 NM.

Izax The Destroyer

Bizarrement à la sortie d’un boss, on est 16 d’inscrits sur notre raid Planneur, ensuite c’est plutôt 7 – 10 (ce qui est suffisant :)).

Le combat est assez épique et plutôt perturbant, le boss est immense, des adds pops avec des interactions nécessaires entre les joueurs/adds etc. Le boss est tombée dans la soirée, j’avais record la fin du combat ça tombe plutôt bien.

 

Ne soyez pas étonnés si vous me voyez végéter, faire un cycle de plow et faire moult erreurs, nous ne connaissons pas encore les mécaniques, l’observation pour la compréhension est  la priorité pour ce combat. #nospoil

L’objectif de la guilde est clairement de finir le boss avant la 5.9 en mode Vétéran/HM, un titre et une récompense spéciale sont prévus à la clef. Ça sent le WIPE à la chaîne 🙂

Publicités

SWTOR – TDS Normal

Qui n’a jamais eu peur d’intégrer un groupe peuplé d’inconnus, hétérogène et à destination du Temple du Sacrifice en mode normal ? Moi ça m’arrive souvent.

En mire, deux difficultés qui bloquent certains groupes : l’Escouade Epée (boss n°2) et le Sous-Rôdeur (boss n°3).

La principale difficulté de l’Escouade épée tient à la gestion des dommages subis par le groupe, principalement les zones rouges où certains joueurs peuvent décider d’y camper malgré les différentes alertes proposées par le jeu ou les joueurs les accompagnants. Le DPS est de moins en moins sujet à wiper sur ce boss, mais il ne faut jamais dire jamais. Certains heals pourraient ici être mis à l’amende à tort, alors que 2 ou 3 joueurs font tout leur possible pour leur rendre la vie impossible.

Lire la suite