Kraken – Palais d’effroi HM8 – Tyrans

Lorsque nous avions terminé ce boss en Normal, un peu « à l’arrache » on a tous pensé la même chose vu les dommages subis et les mécanismes proposés : « En Hard mode il risque d’être drôle celui là »

Ce boss repose principalement sur les tanks qui devront correctement déplacer et orienter Tyrans pour éviter au groupe des dommages trop important. Rajoutez à celà du stress sur la « simplification » du terrain de jeux et vous aurez compris la relative difficulté du boss.

Voici la stratégie utilisée contre Tyran

Guide Maître d’Effroi Tyrans

Composition du raid lors du #1rst down

  • Tank : Zada (AVG), Sheva (Ombre)
  • Heal : Keros (Malfrat), Pouria (Érudit)
  • DPS : Reendra (Senti), Drakkes (Commando), Kalahan (FT), Mutti (Senti)

Loots

  • Token Reliques 78
  • Hors set aléatoire

Capacités du boss

Tyrans a 4 capacités

  1. Simplification : Un joueur va provoquer la perte d’une dalle qui compose la salle. Il a quelques secondes pour se déplacer sur une dalle peu pénalisante pour le groupe.
  2. Inferno : Deux effets ici, soit une dalle va s’enflammer dans son intégralité, soit une zone circulaire rouge va apparaitre sous les pieds du joueur. Globalement cela oblige le groupe à se déplacer.
  3. Boulette d’énergie : Un peu comme Styrak, il incante sur place une boule vers le tank qui a l’aggro, les joueurs sur la trajectoire prennent plus de 20k de dommages. Il faut noter que cette attaque ricoche sur les parfois sauf si elle rencontre un mur de manière péremptoire
  4. Blink : le boss disparaît et réapparaît dans le dos d’un joueur, l’aggro semble être le moteur de son choix.

Ici si vous lisez entre les lignes, tout est fait pour nous faire paniquer, bloquer le groupe dans une impasse, le tout en se cramant les petons. La gestion des boules d’énergie associée au blink est clairement LE gros danger pour garder tout le monde en vie.

Placement du groupe

Ci-dessous une carte de  la zone et notre répartition sur la map.

En noir ce sont des trous, n’essayez pas de jouer avec, au pire vous vous faites mal et vous revenez dans la zone de combat.
Comme vous pouvez le voir nous séparons les groupes pour diminuer le nombre de joueur au contact du boss, ainsi la  gestion des boules d’énergie est moins rude, les CaC s’amusant avec les tanks au milieu de la salle. Nous laissons pour les distants et heals le soin de placer leur simplification et leur inferno. Chaque petit groupe se débrouille.

Il est pas très bon carreleur Tyrans

 

Lors de nos premières tentatives, nous avons essayé plusieurs chemins, départ de la gauche, puis déplacement vers la zone orange de la majorité du groupe, puis en zone jaune etc. Le groupe prenait des dommages incommensurables, les DPS CaC ne pouvaient pas faire grand chose et pour les tanks gérer le déplacement, les blinks etc. C’était un peu trop rude.

Kéros notre malfrat cheaté, a eu la bonne idée de partager les zones, pour éviter que tout le monde se marche dessus et ainsi réduire les dommages subis, au pire les CaC sont touchés mais pas plus. Pour le reste les tanks n’ont qu’a aller tout droit et les CaC suivent derrière. Le seul inconvénient de cette stratégie c’est que les joueurs en orange ne peuvent healer les joueurs en jaune et vice-versa. Au final ça reste healable.

Les boules d’énergie lancées par Tyrans sont orientées vers le mur opposé, vers la droite de la salle, elle ne ricoche pas et sont « absorbées » par le mur. L’objectif toujours étant de diminuer les saignements sur le raid.

Conclusion

  • Les tanks ont une bonne zone dégagée pour orienter les boules d’énergies là où le groupe n’est pas histooire de soulager les heals qui transpirent comme des porcs. Le fait d’aller tout droit ça simplifie pour le remplacement en bonus.
  • Le combat ici me parait optimisé question DPS, les CaCs ne se déplaçant peu, ils tapent fort, les distants ont une bonne zone pour s’épanouir (oui les distants s’épanouissent c’est  clair)
  • Les heals auront chaud, mais beaucoup moins qu’un groupe packé derrière le boss. La moindre erreur et c’est mort, ici, seuls les cacs risquent gros. Les sentinelles sont pas mal de CD pour résister à pas mal de dommages ce serait bête de pas en profiter.

Le combat dans ce format a duré 4’15 », ce qui est court pour un boss HM, preuve je pense d’une bonne optimisation pour nous les DPS.

 

Note : retrouvez l’intégralité de nos stratégies sur notre forum http://www.krakens.fr/kraken

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s